Unsfa - Union des architectes
union des architectes

Discours prononcé le 5 juillet 2012 par Marie-Françoise MANIERE, Présidente de l’Unsfa pour le lancement du numéro spécial anniversaire 10 ans de Passion Architecture.

Bonsoir à tous.

Je vous remercie d’être présents ce soir pour célébrer avec nous les 10 ans de notre revue, lancée par François Pélegrin et son équipe en 2002. Passion Architecture est désormais une référence dans notre profession. Quelle bonne idée, quel grand travail et quelle belle aventure !

Passion Architecture n’est pas un magazine d’architecture sur papier glacé dont la froideur n’est pas de mise en ce début d’été et encore moins dans le feu brûlant de notre profession et de son actualité. C’est un journal syndical, pour les architectes et tous ceux qui s’intéressent à notre profession.

Ce numéro spécial nous a permis de nous remémorer toutes les actions que nous avons menées depuis 10 ans et surtout de voir en quelle estime nous tenaient bon nombre d’élus ou d’institutions, que ce soir vous représentez.

Vous me direz qu’il leur était difficile de dire du mal de nous alors qu’ils étaient  interviewés pour une revue d’architectes ! Mais rêvons un peu et prenons à notre compte tous ces éloges que je vous laisse découvrir dans ce numéro spécial.

Je n’en citerais que quelques uns :

ž l’architecture c’est la qualité au jour le jour (JL Borloo)

ž L’architecte est le seul professionnel capable de passer d’un programme écrit à une réalité spatiale (Renaud Donnedieu de Fabres)

ž L’architecte donne à voir mais il donne à vivre (Gille Buna)

Ils n’oublient pas non plus que la qualité a un coût et qu’il faut nous donner des moyens :

ž il importe de placer les architectes dans les conditions qui leur permettent d’assumer pleinement leurs responsabilités et leurs missions (Adrien Zeller)

ž les donneurs d’ordre doivent faire en sorte que la maîtrise d’œuvre soit rémunérée au juste prix. La course au moins-disant doit cesser au profit du mieux (Yves Dauge)

ž J’ai la conviction personnelle éprouvée que l’architecte n’est pas synonyme de surcoût mais de moindre coût (Philippe Pelletier)

Et tous les architectes se prennent à rêver que nos donneurs d’ordre prennent à leurs comptes ces propos …

Comme je vous le disais, la rédaction de ce numéro spécial a été l’occasion de faire le point sur nos actions menées depuis 10 ans, et notamment quelques grands sujets que nous avons détaillés, commež le livre blanc des architectes paru en 2004. Les 18 mois à venir vont être l’occasion d’en faire une analyse et un diagnostic, et pourquoi pas une nouvelle édition.

žLa formation qu’elle soit initiale ou continue, qui reste un grand thème syndical pour nous. Nous nous battons sur deux points fondamentaux :

–    une formation initiale de qualité, c’est-à-dire avec beaucoup plus de moyens et une véritable HMO

–    une formation continue obligatoire pour toutes les entreprises d’architecture

žLa réglementation dont les sujets sont si nombreux et complexes qu’il n’y a jamais assez de place dans PA. La rubrique bon sens de Gilbert Ramus est toujours très attendue et nous espérons bien en faire un recueil et l’éditer.

žL’Europe et l’international : thème un peu délaissé par certains confrères, mais pourtant c’est là que se joue tout l’avenir de notre profession et si nous ne sommes pas vigilants c’est un libéralisme réducteur et destructeur qui l’emportera. Qu’en sera-t-il de nos entreprises et de l’architecture, si la pression économique et commerciale réduit à néant, l’indépendance et le savoir-faire de notre métier ?

žL’environnement : bien avant “les Grenelles de l’environnement” l’Unsfa avait déjà fait de ce thème un axe majeur de ses actions et incité tous les architectes à se former.

Maintenant c’est à nous de démontrer que nous n’avons pas besoin d’être certifié “Reconnu Grenelle de l’Environnement” car nous le sommes de fait, par notre formation et nos compétences de généraliste de la maîtrise d’œuvre”.

Demanderiez-vous à un médecin généraliste d’être “Reconnu Santé Publique”

žEt bien sûr l’actualité sociale de la branche, très importante pour nos confrères, est plus que jamais d’actualité avec l’avenant de la convention collective ouvert à signature, que nous refusons de signer, car en l’état, il menace nos entreprises et par voie de conséquence, la vie et la solidité de notre profession.

Ces différents points ne sont que quelques uns des combats que nous menons et je vous invite à participer à notre congrès annuel qui se tiendra du 25 au 27 octobre à Nice et dont le sujet est tout naturellement : l’Unsfa, les nouveaux combats des architectes

Cet événement annuel des architectes est l’occasion de se retrouver ensemble, d’y débattre de grands sujets, d’y puiser informations et enseignements, de vous présenter des actions que nous menons comme la vi(ll)e meilleure, de prendre de grandes décisions qui nous engageront pour l’avenir, de découvrir le travail d’architectes de tous les horizons que ce soit lors de conférences ou de visites, d’échanger entre nous et, bien sûr, de passer des bons moments. Venez nombreux

Ce sera aussi l’occasion de fêter le retour de deux syndicats de PACA au sein de l’Unsfa : celui des Alpes Maritimes (le SACA) qui participe activement à l’organisation de ce congrès et que j’en remercie, et celui des bouches du Rhône (le SA 13) qui a voté à une très large majorité son retour à l’Unsfa lors de son AG du 14 juin. Bienvenue à vous tous.

Je salue également la Bretagne, qui va bientôt étendre notre représentation sur le flanc ouest du territoire. L’extrême sud-ouest est également en train de frémir au Pays basque et dans le Béarn.

Avant de conclure et de vous inviter à vous désaltérer, je voudrais remercier tous les bénévoles qu’ils soient syndiqués ou non, qui ont contribué à la réalisation de Passion Architecture depuis 10 ans, et dont plusieurs sont présents ce soir.

Thierry Parinaud puis Isabelle Chinardet Cantineau ont assumé avec brio leur fonction de rédacteur en chef. Un grand merci à Isabelle qui poursuit encore cette tache et s’y investit avec passion.

Je n’oublie pas non plus Editions PC qui nous accompagne depuis le début et qui a eu l’idée de ce numéro spécial qui nous rassemble aujourd’hui.  

Merci au club PRESCRIRE qui assure la représentation des industriels et étoffe le contenu des informations techniques, et à tous les partenaires qui nous accompagnent et nous soutiennent;

et merci à vous tous qui nous lisez, et à tous les lecteurs où qu’ils soient, qui font que cette revue existe et perdure, et dont vous découvrirez la nouvelle présentation en septembre

Discussion

Un commentaire pour “Discours prononcé le 5 juillet 2012 par Marie-Françoise MANIERE, Présidente de l’Unsfa pour le lancement du numéro spécial anniversaire 10 ans de Passion Architecture.”

  • Stéphanie

    Et quelle passion ! Longue vie à cette revue

Dernières actualités

16.11 Interview de Régis CHAUMONT par l’AEF
15.11 TOUR DE FRANCE DE PRESENTATION DE LA REFORME DU DROIT DU TRAVAIL issue des ordonnances “Macron”
14.11 Interview de Michel Jarleton , pour les Architectes de la Rénovation.
14.11 Le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu rentrera en vigueur dès le 1er janvier 2019 !
13.11 Pourquoi faire appel à un architecte? Idées reçues – Réponses de clients particuliers
09.11 Face au risque d’un licenciement jugé abusif, un simulateur pour calculer les dommages et intérêts
 
unin des architectes