Unsfa - Union des architectes
union des architectes

Notre nouvelle Ministre de la Culture : Fleur PELLERIN

FleurPellerin

 

L’Unsfa félicite vivement Mme Fleur Pellerin pour sa nomination à cette haute fonction. L’ambition de ce ministère doit dépasser la gestion d’un quotidien phagocyté par des tourments récurrents. Il a pour seule tutelle, celle des architectes dont il est absolument nécessaire de renforcer le rôle et l’action par une politique dynamique et visionnaire.

La Culture a, dans ce domaine, vocation à défendre l’intérêt public de la création architecturale, rayonner sur le cadre de vie et notre patrimoine, améliorer le bien-être de tous les Français et redynamiser un secteur majeur de notre économie.

L’architecture est unvecteur idéal pour inscrire la culture française dans l’avenir.

Les architectes seront particulièrement attentifs au soutien que leur ministre voudra bien leur apporter dans les très nombreux dossiers en cours : l’attaque contre les professions réglementées, la transposition de la directive européenne, la Loi MOP, la Loi sur l’architecture, le BIM, la place des architectes dans la rénovation, … etc.

 

 

La presse en parle :

http://www.batiactu.com/edito/gouvernement-valls-2—les-reactions-du-secteur-38931.php

http://www.lemoniteur.fr/153-profession/article/actualite/25394774-fleur-pellerin-a-la-culture-les-attentes-des-architectes

Discussion

Un commentaire pour “Notre nouvelle Ministre de la Culture : Fleur PELLERIN”

  1. Madame la Ministre, l’architecture est peut-être la responsabilité la plus lourde de votre ministère. Non seulement elle correspond
    à la dimension culturelle la plus durable d’une société, mais elle porte sur des investissements les plus importants des français et elle façonne pour de très nombreuses années le cadre de vie de nous tous. Le manque de considération au quotidien dont elle est l’objet depuis 50 ans (je pense par exemple à la catastrophe que représente le néo-régionalisme, largement répandu) nuit à tous les français et nous appauvrit tous, ne serait-ce que par la défiguration de nos paysages urbains et ruraux dans le premier pays touristique du monde.

    Madame Aurélie Filippetti nous avait dit qu’ « il n’y a pas d’architecture sans architecte. ». J’ai le grand espoir qu’avec vous, une telle phrase deviendra enfin une réalité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières actualités

08.09 Maj : Etat des lieux de la valeur du point 2017 au 31 mars 2017
04.09 Septembre une nouvelle année qui commence…
28.08 Save the date : MAISON&OBJET PARIS du 8 au 12 Septembre 2017
18.07 Congrès des architectes des 12,13 et 14 octobre à Metz. Venez débattre, échanger et découvrir
18.07 La revue Passion Architecture de juillet vient de paraître
10.04 Décret du 7 avril sur l’organisation de la profession d’architecte
 
unin des architectes