Unsfa - Union des architectes
union des architectes

Congrès des architectes Dîner de Gala au Palais du Pharo

Palais du Pharo et Vieux-port de Marseille

Pour le 49ème congrès des architectes qui se déroule le 25, 26 et 27 octobre à Marseille Palais du Pharo, vous pouvez participer à la Soirée de Gala qui se déroulera au Palais du Pharo avec une vue imprenable sur le Vieux Port et son littoral.

Avec la participation du traiteur la Table de Cana.

 Louis-Napoléon Bonaparte proclamé empereur sous le nom de Napoléon III, il charge en novembre 1852 Samuel Vaucher, un architecte genevois, de choisir un terrain approprié pour la construction de la demeure impériale.

Vaucher retient le terrain de la Teste More qui domine le port et offre un magnifique panorama sur le littoral. Vaucher présente ses plans à l’empereur en février 1853 et ils se voient corrigés par l’architecte Hector-Martin Lefuel3.

Le projet de construction se voudra ensuite similaire à celui de la Villa Eugénie à Biarritz dont la construction débute en 1854.

Les terrains offrent une vue sur le fort Saint-Jean et toute la rade de Marseille.

La municipalité débourse près de 1 200 000 francs pour acquérir les terrains. Ces derniers nécessitent une série de travaux de nivellement préalables liés à la forme de cratère du site. La première pierre du palais n’est posée que le 15 août 1858, jour de la Saint-Napoléon. La construction en parallèle de la Villa Eugénie pousse l’empereur à prendre en considération les dernières améliorations techniques. Lefuel est chargé de mener des études en ce sens et les travaux sont arrêtés dès le mois de novembre. Ils reprennent ensuite mais sont ralentis par le manque de crédits et par les difficultés d’approvisionnement en pierre, du fait de la construction simultanée de la cathédrale de la Major.

En août 1861, Vaucher est jugé responsable du retard dans les travaux et l’administration civile des travaux décide de le révoquer pour le remplacer par Henri-Jacques Espérandieu, architecte de la basilique Notre-Dame-de-la-Garde et recommandé par différentes figures de l’époque.

Parallèlement à cela, les travaux d’ornements intérieurs et de façade sont confiés aux sculpteurs François Gilbert, Vittoz et Simon3. Mais en dépit de la nomination d’Espérandieu, le palais du Pharo n’est toujours pas achevé à la chute de l’Empire en 1871. Le couple impérial ne l’habitat donc jamais.

Après la chute du régime, les opposants à Napoléon III s’attaquent à tous les symboles de l’Empire. En particulier, la foule détruit tous les emblèmes et ornements napoléoniens qui décorent la façade du bâtiment. À la mort de l’empereur en 1873, la ville de Marseille revendique la propriété du domaine et engage un procès contre l’impératrice, alors unique propriétaire légal. Ceci donne lieu a un virulent procès au terme duquel Eugénie décide en 1884 d’offrir le palais et ses jardins à la ville, à condition qu’ils soient employés à des fins d’utilité publique.

Jusqu’à la fin du XIXe siècle, l’édifice sert donc d’hôpital et accueille successivement les cholériques et les tuberculeux. Les bâtiments érigés sur la partie latérale de l’esplanade du Palais ont d’abord été occupés par la Faculté de Médecine en 1890. En 1905 l’Institut de médecine tropicale du service de santé des armées, dite l’École du Pharo, y est créé. Depuis 2012, c’est le siège de l’Université d’Aix-Marseille.

Photo Illustration : ©Patrice Aguilar

Discussion

Pas de commentaires pour “Congrès des architectes Dîner de Gala au Palais du Pharo”

Dernières actualités

26.09 Congrès des architectes Partenaires institutionnels et industriels
26.09 « Venir à Marseille, et puis… »
26.09 Congrès des architectes EMPLOYEUR – Participez au congrès et bénéficier des consultations de notre Chargée des Affaires Sociales
25.09 Congrès des architectes Soirée « off » au Rowing Club
25.09 Congrès des architectes Architectes : présomption de compétence !
25.09 Congrès des architectes Instruction des Permis de Construire – Et si on changeait tout !
 
unin des architectes