Unsfa - Union des architectes
union des architectes

FAQ: 1ers mois de l’entrée en vigueur de la dématérialisation des marchés publics

NS Q/R N° 9119
Question
Possibilité pour un membre d’une équipe de maîtrise d’oeuvre candidate à un marché public, autre que le mandataire, de déposer la candidature du mandataire voire de l’ensemble des membres de l’équipe car le mandataire ne dispose pas de la signature électronique alors que le MOA exige la signature électronique des candidatures .
Eléments de réponse
Au regard de l’article 45 du décret 360 du décret applicable jusqu’au 31 mars 2019, il faut considérer que les candidatures et les offres sont présentées soit par le mandataire désigné dans la candidature et habilité par chacun des autres membres candidats à les représenter soit par l’ensemble des membres du groupement.
Un membre autre que le mandataire du groupement ne peut semble-t-il même s’il dispose d’une habilitation pour cela, présenter une candidature pour le compte d’un autre membre. (En cas de litige cela pourrait éventuellement se discuter, mais la volonté du texte est bien de viser seulement celui qui sera mandataire du groupement pour l’exécution du marché sI le groupement est titulaire du marché….)
Pour ce qui est de la signature des candidatures, celle-ci n’est pas obligatoire, les formulaires DUME, DC1 et DC2 ne la prévoient pas, elle est même déconseillée par la DAJ mais le maître d’ouvrage peut l’imposer dans les documents de la consultation et elle s’impose alors au candidat.
Le MOA peut alors imposer une signature électronique, le candidat doit dans ce cas respecter cette exigence car son absence conduira au rejet de la candidature.
De plus le certificat de signature électronique est personnel.
PS ces éléments valent dans le cadre des dispositions actuelles du nouveau CCP applicables en avril prochain

Pour plus d’information:

https://www.economie.gouv.fr/files/files/directions_services/daj/marches_publics/dematerialisation/20180601_Guide-MP-dematerialisation-2018-OE.pdfhtps://www.economie.gouv.fr/files/files/directions_services/daj/marches_publics/dematerialisation/20180601_Guide-MP-dematerialisation-2018-OE.pdf

Nom et syndicat : Hélène Charron ,syndicat 44
Date 17 janvier 2019
Objet : J’ai deux entreprises (avec bien sûr 2 numéros de SIRET différents) qui sont domiciliées à la même adresse : une d’architecture (EURL dont je suis gérante) et une activité de graphisme et scénographie (libérale). Pour chacune de ces entreprises, il m’arrive d’être mandataire et de répondre à des marchés publics.

Me faut-il obligatoirement 2 clés pour signature électronique pour chacune de mes activités ?

Eléments de réponse :
Les entreprises doivent acquérir les certificats de signature électronique et chaque entreprise désigne les personnes physiques habilitées à signer en leur nom. Dès lors il me semble qu’il faut considérer que dans l’hypothèse évoquée, il faut au moins un certificat de signature électronique pour chaque entreprise quand bien même ce serait la même personne physique qui disposerait de la signature électronique dans les deux entreprises.
Sur la question, on peut consulter le guide très pratique de la dématérialisation de la direction des affaires juridiques du ministère des finances

https://www.economie.gouv.fr/files/files/directions_services/daj/marches_publics/dematerialisation/20180601_Guide-MP-dematerialisation-2018-OE.pdf

Question:

j’ai déjà signé électroniquement une candidature sans aucun souci. Au moment de signer, j’ai l’impression d’avoir eu le choix entre 2 signatures. Il y a 2 lignes l’une sur l’autre avec mon nom et un code différent. Pour signer j’ai cliqué tout simplement sur la première ligne. Et il semblerait que chaque « signature » n’ait pas la même durée « de vie ».

Si vous pouvez m’éclairer sur ce point ?

Élément de réponse:

il y a en effet deux signatures électroniques sur votre clé, la première, le certificat RGS correspond à la norme française actuellement en vigueur et la seconde, le certificat EIDAS qui est la norme européenne qui n’est pas encore en vigueur et qui remplacera la norme française dans deux ans. Pour le moment vous n’avez à utiliser que la première norme (certificat RGS) qui disparaîtra dans deux ans et à ce moment là vous pourrez utiliser la norme européenne ( certificat EIDAS)

Vous pouvez avoir plus de précisions dans la documentation ci-dessous:

Question: J’ai des problèmes pour accéder au site de certeurope pour souscrire à mon contrat d’abonnement au certificat électronique

Réponse: Cela peut venir du navigateur qui n’est pas à jour, le navigateur google chrome est le navigateur qui rencontre le moins de problèmes pour accéder au site.


Discussion

Un commentaire pour “FAQ: 1ers mois de l’entrée en vigueur de la dématérialisation des marchés publics”

Dernières actualités

05.02 Partenariat – Dématérialisation des marchés publics, un partenariat Unsfa pour vous aider – CertEurope
14.01 FAQ: 1ers mois de l’entrée en vigueur de la dématérialisation des marchés publics
26.04 Retrouvez le programme prévisionnel du congrès de Strasbourg
24.04 L’Unsfa interroge les têtes de liste aux élections européennes
23.04 Le Concours BIM 2019, au cœur des Pyramides d’Évry-Courcouronnes
16.04 Notre-Dame en flammes
15.04 A vos agendas : Mardi 28 mai, Paris, prochaine formation ‘’actualité droit du travail/conventionnel des entreprises d’architecture’’
15.04 Loi Pacte : un impact plutôt positif sur 4 points
 
unin des architectes