Unsfa - Union des architectes
union des architectes

Régime universel des retraites, nouvelle phase du projet de réforme

Le sujet RETRAITE prend de plus en plus d’espace chaque jour.

Après plus de dix-huit mois de concertation avec les partenaires sociaux, le Haut-Commissaire à la Réforme des Retraite, Jean-Paul Delevoye qui pilote le dossier de la réforme des retraites, a dévoilé le 18 juillet dernier ses recommandations sur le futur système universel promis par le Président de la République.

Depuis, des oppositions se font entendre et la rentrée devrait se faire au rythme des mobilisations d’ores et déjà annoncées contre la réforme.

Le gouvernement organise cette semaine un nouveau cycle de discussion avec les partenaires sociaux qui seront reçus les 05 et 06 Septembre à Matignon.

L’UNAPL sera donc reçue aux côtés de l’U2P (Union des Entreprises de Proximité) en tant qu’organisation représentative interprofessionnelle par le Premier Ministre le 6 Septembre prochain, afin de porter la parole des Professions libérales et la légitimité de leur mécontentement, en exigeant que le projet soit totalement revu.

La retraite des architectes libéraux sera bien sûr au programme du 50ème congrès national annuel, de Strasbourg dans le cadre d’un atelier dédié le jeudi 24 octobre prochain. Inscriptions au congrès sur : www.congresdesarchis.com

RAPPEL DE NOS POSITIONS A L’UNAPL :

L’Union nationale des professions libérales (UNAPL) rappelle que la retraite des professions libérales est très spécifique. Les libéraux « construisent leur future retraite seuls (par définition sans la participation d’un employeur !), en grande partie par des régimes complémentaires adaptés aux différentes professions. Ceci explique que pour le seul régime de base leur taux de cotisation soit moindre que dans d’autres catégories professionnelles ».

L’institution d’un régime universel avec un plafond de cotisations élevé à 3 fois le PASS (Plafond Annuel de Sécurité Sociale), avec un taux de 28 % de cotisation jusqu’à 1 PASS (environ 40 000 €), comme il est envisagé, entraînerait un déséquilibre majeur. Certains libéraux verraient leurs cotisations presque doubler, d’autres constateront la réduction de leurs pensions. Même si une phase de transition plus ou moins longue est prévue, les conséquences in fine seront bien présentes.

L’UNAPL n’est pas opposée au principe du régime universel, solidaire et par répartition, mais pas à n’importe quelles conditions.

L’UNAPL demande que le plafond de cotisations soit limité au maximum à 1,5 PASS, et que le montant de la cotisation soit adapté à la cotisation actuelle des libéraux. Pour rappel, le taux de cotisations dans le régime de base des libéraux est actuellement de 10,1 % jusqu’à 1 PASS. Ceci permettrait de préserver un espace viable pour les complémentaires, et aux libéraux de faire des choix sur le futur.

L’UNAPL n’acceptera pas la disparition des réserves des régimes complémentaires actuelles (27 Milliards €), constituées au fil des ans par des générations de libéraux. Elles doivent impérativement rester la propriété de ces professions.

Discussion

Pas de commentaires pour “Régime universel des retraites, nouvelle phase du projet de réforme”

Dernières actualités

05.02 Partenariat – Dématérialisation des marchés publics, un partenariat Unsfa pour vous aider – CertEurope
11.09 Palmarès des Trophées de la Construction 2019 : innovation, dynamisme et patrimoine au rendez-vous
03.09 Régime universel des retraites, nouvelle phase du projet de réforme
26.08 A VOS AGENDAS : CONGRES MONDIAL DES ARCHITECTES (UIA) – 19-23 JUILLET 2020, RIO DE JANEIRO
23.05 Elections européennes – les têtes de liste répondent aux questions de l’Unsfa
01.05 Pourquoi les politiques gouvernementales en termes de rénovations énergétiques sont-elles systématiquement vouées à l’échec ?
30.04 A vos agendas : Jeudi 27 juin, Paris, prochaine formation ‘’actualité droit du travail/conventionnel des entreprises d’architecture’’
 
unin des architectes