Unsfa - Union des architectes
union des architectes

VIE SYNDICALE – Sabine FOURNAL, portrait de femme architecte engagée à l’année.

Le confrère à qui j’ai succédé à la présidence de mon syndicat départemental en 2000, disait que le syndicalisme est un moyen incroyablement efficace d’accéder de façon directe aux pouvoirs publics et d’influencer les décisions majeures pour notre profession.

Mais comment trouver une motivation assez forte pour prendre part à la défense des intérêts d’une profession réputée pour son individualisme et son égocentrisme ?

Au-delà de mon histoire familiale et de la transmission de l’éthique professionnelle qu’elle a impliquée, les expériences antérieures ont compté.

Ainsi, un passage dans la maîtrise d’ouvrage publique, juste après l’obtention de mon diplôme, m’a permis de découvrir le rôle de l’architecte dans la filière de la construction : un cavalier d’élite, agissant en troupe légère, dont l’expertise conditionne la réussite d’opérations parfois considérables.

Puis, dans la foulée de mon installation en 1990, l’engagement dans un mandat ordinal m’a aidé à surmonter les nombreuses difficultés auxquelles est confronté un jeune architecte. C’est alors que j’ai mesuré à quel point l’échange et le partage de pratique professionnelle avec des confrères expérimentés sont aussi importants que la formation initiale.

 

L’entrée au bureau national de l’ UNSFA n’est pas sans conséquences : définir son propre rôle dans une organisation qui repose sur le bénévolat, trouver ses repères dans l’incessante sollicitation, « à l’année », que cet engagement suppose, découvrir l’ample champ des actions que l’UNSFA embrasse…j’ai eu l’occasion, en cinq ans, d’explorer les multiples travaux du laboratoire.

En 2013, lorsque Marie-Françoise Manière m’a invitée à la suivre dans l’aventure, l’ UNSFA engageait une démarche de mobilisation de la profession face au BIM, à travers la création de BIM Prescrire à l’initiative de Lionel Blancard de Lery.

De nombreuses actions ont suivi, tant dans le champ du dialogue social que dans toutes les démarches de lobbying et de réflexions sur l’évolution des pratiques professionnelles.

Les relations avec l’ensemble des organisations professionnelles liées à l’acte de construire, avec les organisations, sociétés et associations présentes dans la profession, toutes porteuses de combats et de messages, ont eu un rôle majeur dans mon expérience syndicale. Il en résulte la conviction que tout est affaire de rapport de force et d’équilibre, et surtout, que nos messages ne seront audibles que lorsque nous auront réussi à surmonter les luttes fratricides qui nous divisent.

 

Quant à la place de la femme dans l’engagement syndical, je pense sincèrement que cette question est dépassée. Néanmoins, je suis très admirative devant l’investissement passionné et le travail sans relâche de celles de mes consœurs qui prennent en charge des responsabilités syndicales souvent très lourdes à mener.

 

Sabine FOURNAL, Architecte, Secrétaire Nationale

 

 

Discussion

Pas de commentaires pour “VIE SYNDICALE – Sabine FOURNAL, portrait de femme architecte engagée à l’année.”

Dernières actualités

19.09 Nomination de François de Rugy au ministère de la transition écologique et solidaire
19.09 ELAN : le bâtiment n’est pas une industrie !
19.09 Le penseur Paul Virilio, philosophe et urbaniste nous a quitté
18.09 Congrès des architectes La Tour La Marseillaise de l’Atelier Jean Nouvel – AJN
18.09 Congrès des architectes Le retour à des barèmes pour les prestations de maîtrise d’œuvre ?
18.09 Congrès des architectes Château La Coste, Le Puy Sainte-Réparade de TANGRAM
 
unin des architectes